Nous ne mourrons pas du Covid19, nous mourrons de faim

Eswatini, anciennement Swaziland, est l’un des pays les plus pauvres du monde. 63% de sa population, soit environ 715 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté. La décision de confinement prise le 22 avril a des effets désastreux sur les plus pauvres. Tous ceux qui vivent au jour le jour d’une activité informelle n’ont plus aucune ressource. Le gouvernement a bien promis des colis alimentaires, mais nombre d’habitants affamés n’ont rien vu venir à leur secours à part les associations qui font ce qu’elles peuvent avec peu de moyens. Les enfants sont les principales victimes et dans un pays ravagé par la tuberculose et le sida où les infrastructures médicales sont fragiles, le coronavirus risque d’avoir un effet dévastateur. Le chiffre de 112 cas confirmés par les autorités n’est qu’un faible aperçu des ravages à venir de la pandémie.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve2261

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS