Le port de Durban paralysé par la grève

Quatre syndicats avaient appelé à la grève au Kwazulu-Natal dans le port de Durban pour dénoncer la minière autoritaire et sans concertation dont la direction de Transnet, la compagnie nationale des transports, veut imposer une restructuration La grève a duré deux jours et des dizaines de cargos ont dû attendre la reprise du travail pour charger ou décharger les marchandises. Les syndicats ont prévu une vague de grèves dans les autres régions si la direction maintenait son "attitude arrogante" et ne négociait pas les restructurations avec eux. Source Cosatu et Business Day

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve222

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS