Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020

Plus de 3000 écoles sud-africaines ne disposent pour tout sanitaire que des latrines en plein champ. La mort de deux enfants, noyés dans les excréments, avait fait scandale. En 2014, Michael Komape est mort dans les latrines de son école primaire dans la province du Limpopo et en 2018, Lumka Mkhetwa est morte dans les mêmes circonstances dans son école de la province du Nord-Ouest. Ces deux provinces sont essentiellement rurales et pauvres. Le gouvernement avait annoncé un plan pour remplacer ces latrines par des sanitaires appropriés à l’âge des enfants. Les ministères de l’enseignement et celui de l’eau et de l’assainissement ont annoncé la suppression de toutes ces latrines d’ici 2020.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve2209

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS