Les enseignants ne veulent plus payer les frais de scolarité de leurs enfants

Les enseignants du Zimbabwe, comme presque tous les fonctionnaires ont des salaires de misère. Devant le refus du gouvernement d’accorder les augmentations qui leur permettraient de sortir de la pauvreté, le syndicat PTUZ a décidé d’appeler ses adhérents à ne plus payer les frais de scolarité de leurs enfants scolarisés dans les écoles publiques. Une mesure semblable avait été accordée aux enfants des anciens combattants. Source Zimbabwe Standard et Cosatu

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve219

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS