Le crocodile craint le vieux renard

Aux dernières nouvelle de l ‘invraisemblable comédie qui se joue au Zimbabwe en ce moment, le vice président Emmerson Mnangagwa, réfugié à l’étranger, mais où ? En Chine ? En Afrique du Sud ? refuse de rentrer au pays et de rencontrer le toujours président, RobertMugabe, si sa sécurité n’est pas assurée. De la part de celui surnommé le crocodile parce qu’il avait la réputation de ne pas faire de prisonniers au temps de la lutte de libération, cet aveu en dit long sur la guerre de l’ombre que se livrent les longs couteaux pour la prise du pouvoir et des richesses du pays. Le vieux renard qui devrait être destitué par un vote au parlement a certainement encore quelques tours dans son sac pour épater la galerie. Le vaudeville risque de tourner à la tragédie si l’attente se prolonge trop.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve2117

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS