Un espoir pour la survie des rhinocéros

L’Afrique du Sud compte environ 20 000 rhinocéros, soit 80% de la population totale de ces animaux. Proie des trafiquants et braconniers, ils sont sauvagement massacrés pour récupérer leurs cornes auxquelles on attribue de multiples vertus. Les derniers chiffres donnés par la ministre de l’environnement offre un peu d’espoir : le nombre de rhino tués continue à baisser. En 2015, 1175 rhino ont été victimes des braconniers, 40 de moins que l’année précédente et pour le premier trimestre 2016, 363 bêtes ont été tuées contre 404 pour la même période de l’an dernier. Une tendance à la baisse encourageante, mais l’Afrique du Sud entend bien poursuivre sa lutte pour sauver ses rhinocéros. De multiples moyens sont utilisées pout traquer les braconniers. Au prochain CITES qui se tiendra à Johannesburg en septembre 2016, l’Afrique du Sud n’a pas l’intention de proposer une légalisation de la vente de cornes de rhinocéros. Pour la ministre de l’environnement, il faut que toutes les conditions soient réunies sur ce commerce avant de faire une proposition claire et sans ambiguïté.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve1907

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS