Swaziland : la presse bâillonnée

Le rédacteur en chef du magazine The Nation, Bheki Makhbu et l’avocat Thulani Maseko ont été accusés d’outrage au tribunal par la Haute cour de justice du royaume. Ils risquent de lourdes peines de prison. Le juge a accusé les deux hommes de monter le public contre le tribunal et d’appeler à un renversement du régime. Tout la presse est soumise à un contrôle strict de l’état et sur les deux journaux nationaux existants, l’un est la propriété du roi Mswati III. The Nation, un magazine mensuel tire à 3000 exemplaires et fait l’objet de harcèlement régulier de la part du régime.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve1596

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS