Un recours collectif contre des compagnies minières sud-africaines

Un avocat sud-africain qui avait déjà utilisé cette procédure pour des victimes de l’amiante, va déposer un recours collectif contre AngloGold Ashanti, Gold Fields et Harmony Gold , les trois grandes compagnies minières au nom de 6 876 mineurs sud africains et venus du Lesotho qui ont travaillé dans les mines d’or sud-africaines et qui souffrent de silicose . Le recours va être déposé d’ici quelques mois devant un tribunal de la province du Gauteng. Au plus fort de leur activité dans les années 1980, ces compagnies employaient jusqu’à 500000 mineurs et des études médicales suggèrent qu’au moins un mineur sur deux est frappé par la silicose. Si la plainte aboutit, les compagnies pourraient être amenées à verser des milliards de rands de compensation.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve1260

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS