L’Anc veut une enquête sur les accusations de corruption contre Julius Malema

L’Anc veut savoir d’où vient l’argent qui permet à Julius Malema de mener un train de vie extravagant. Le président de la Ligue de la jeunesse de l’ANC défraie la chronique par les fêtes somptueuses qu’il organise, ses voitures et ses propriétés de luxe. Le Cosatu, les partis d’opposition, les organisations de la société civile exigent une enquête pour savoir si comme l’affirme le journal City Press cet argent provient des pots de vin largement versés contre l’attribution d’appels d’offre truqués. Les partisans de Malema jurent que ces accusations sont le fruit d’un « complot des capitalistes blancs, des impérialistes qui sucent le sang de l’Afrique D’autre part, l’Anc redit que les nationalisations ne sont pas à l’ordre du jour de la politique gouvernementale, mais que cette question sera discutée au cours de sa prochaine conférence nationale, prévue pour l’an prochain. Déjà des économistes ont mis en garde contre des nationalisations qui pourraient ruiner le pays. Source ANC To Day

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve1152

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS