Abus sexuels à l’école

Un récent rapport du Conseil sud-africains des éducateurs révèle que des enseignants ont été licenciés pour avoir eut des rapports sexuels avec leurs élèves filles. À la fin décembre 2O10, 81 cas ont été signalés dans les provinces du Kwazulu-Natal, du Cap ouest, du Gauteng, de l’Etat libre et du Mpumalanga. Les provinces du Limpopo, du Nord-Ouest, du Cap-est et du Cap-nord semblent être épargnées par ce fléau. Selon la loi, les élèves sont considérés comme des enfants y compris quand ce sont en fait de jeunes adultes et les enseignants doivent se comporter comme des éducateurs. Selon le rapport, les élèves viennent de milieux pauvres, orphelines, elles sont souvent chef de famille. Quand la jeune femme se trouve enceinte, son silence et celui de sa famille sont souvent achetés pour une petite somme d’argent. Ces abus sexuels sont ni plus ni moins des viols et doivent être punis comme tels et le Sadtu, syndicat des enseignants, estime que des sanctions sévères doivent être prises contre ces enseignants à la conduite indigne. Source Cosatu Media Monitor

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve1075

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS