L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter


Sites partenaires



Actualités sociales
sur l'Afrique australe

Rugby et politique : une métaphore sud-africaine

Les Springboks n’ont fait qu’une bouchée de la rose anglaise ! Une victoire qui a, à nouveau, fait rêver tous ceux qui avaient cru au miracle de la nation-arc-en ciel et vu au fil des années la corruption, le racisme, la violence assombrir le ciel qu’ils auraient voulu toujours radieux. Les Springboks ont gagné parce qu’ils formaient une équipe avec un objectif : gagner. Sport et politique : même combat ?

>>>

L’Afrique du Sud à la recherche d’une transition énergétique juste

L’Afrique du Sud est le plus gros pollueur du continent africain, son énergie dépendant majoritairement du charbon. Elles est aussi victime du dérangement climatique avec des périodes de sécheresse inhabituelles. Prise entre le marteau et l’enclume, elle se voudrait exemplaire et adopter une politique de transition énergétique fiable, durable et économiquement viable.

>>>

Quand un riche croate est accusé d’escroquerie par un syndicat sud-africain

Le syndicat AMCU, syndicat des mineurs et du bâtiment, accuse Danko Koncar, un richissime hommes d’affaires croate d’avoir détourné 1,9 millions de dollars à son profit par un ingénieux recours aux société écrans, aux transferts de bénéfices, aux paradis fiscaux. Déjà épinglé par la justice de Finlande, Danko Koncar se retrouve devant la justice sud-africaine.

>>>

Afrique du Sud : viols, violences, féminicides : un discours de plus ?

Devant un désastre national, il fallait au moins un plan d’urgence pour lutter contre les viols, violences et féminicides. Dans un discours au Parlement, le Président Ramaphosa a annoncé plusieurs mesures. La question est de savoir si elles seront suivies d’effets concrets et rapides pour mettre un terme au massacre.

>>>

L’armée contre les gangs des les banlieues du Cap

La guerre des gangs pour le contrôle du trafic de drogue dans les townships de Mitchell’s Plain a mis des quartiers entiers dans un état de guerre. La police qui n’arrive plus à contrôler qui ou quoi que ce soit, a reçu les renforts de l’armée. Mais est-ce le rôle de l’armée de contrôler l’espace public quand rien n’est fait pour combler le gouffre entre les pauvres et les riches ?

>>>

Il y a sept ans, le massacre de Marikana

Il y a sept ans la police sud-africaine tirait sur des mineurs en grève qui demandaient un salaire décent : 34 morts, 78 blessés, des familles dans le désespoir. Les familles de mineurs attendent toujours les indemnités promises ; aucun policier n’a été poursuivi et les politiques font le discours convenu sur la tragédie. Les compagnies minières ont surmonté le choc : le platine a de l’avenir.

>>>

Le beurre et l’argent du beurre ou comment écrémer les ressources de l’Etat sud-africain

La Commission Zondo qui enquête sur les malversations qui ont permis à Jacob Zuma, la famille Gupta et leurs cercles rapprochés de vider les caisses de l’Etat à leur profit, a entendu les victimes et témoins du scandale de la laiterie Estina du village de Vrede dans la province de l’Etat libre. Le dirigeant était alors Ace Magashule, aujourd’hui secrétaire général de l’ANC.

>>>

Les enfants étrangers sans papiers en Afrique du Sud

Le rapport d’une ONG, publié en juillet 2019, révèle l’extrême précarité dans laquelle vivent les enfants sans papiers. Venus du Zimbabwe, du Mozambique ou de la République démocratique du Congo, ils vivent dans les provinces du Gauteng ou du Cap occidental, les deux régions les plus riches d’Afrique du Sud, ou de la région du Limpopo, frontalière avec le Zimbabwe. Ils n’ont aucun papier, donc aucun statut et aucun droit.

>>>

Zama-zamas ou la malédiction des mines

On les appelle zama-zamas en Afrique du Sud. Ce sont les milliers de mineurs illégaux qui au péril de leur vie essaient d’arracher à la terre les restes de minerai d’or, de platine ou autres dans les mines désaffectées. Un instinct de survie dans un océan de pauvreté et de violence qui alimentent de juteux trafics internationaux.

>>>

Les Banyana Banyana et le monde du football

Pour la première fois, l’équipe féminine de football d’Afrique du Sud ou Banyana Banyana dispute la coupe du monde. Le parcours de ces joueuses pour en arriver là n’a pas été une promenade tranquille dans une société où la couleur de la peau et l’hyper-virilité restent encore des critères de réussite.

>>>

Tous les articles >>>

Les brèves

La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom

British American Tobacco, la plus grande compagnie qui commercialise le tabac est accusé de travail forcé par deux mille paysans du Malawi qui cultivent les plants de tabac dans des conditions proches de l’esclavage. Le cabinet de juristes Leigh Day qui représente les plaignants a envoyé une lettre d’avertissement à BAT avant de porter l’affaire devant la Haute cour de justice de Londres. Les paysans à qui ont fait des promesses jamais tenues, travaillent comme métayers sur des exploitations d’un hectare environ qui demandent au moins la présence de quatre travailleurs pour obtenir les feuilles de tabac qui seront achetées par BAT, qui en fixera le prix. Ces métayers travaillent sur des terres appartenant à des exploitants sous contrat avec BAT. Les métayers qui restent dix mois sur la ferme ne gagnent pas plus de 200 £ par an pour une récolte après avoir travaillé 10 à 10 heures par jour. Les enfants travaillent comme les adultes et manipulent des pesticides dangereux. Pour les avocats qui représentent les familles de métayers du Malawi, il est grand temps que les multinationales qui font des profits énormes rendent des comptes sur la façon dont ils exploitent les paysans pauvres du Malawi.


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac

Après Bell Pottinger et MacKinsey, ces prestigieux cabinets de conseil et d’audit, Deloitte est accusé de corruption par la compagnie nationale d’électricité sud-africaine, Eskom. Cette dernière accuse Deloitte d’avoir remporté deux appels d’offres, alors que ses factures étaient cinq fois plus élevées que celles des autres concurrents. Pour le responsable actuel d’Eskom qui a porté l’affaire devant la justice « c’est de la corruption pure de la part de Deloitte et des responsables d’Eskom qui ont facilité l’attribution de ce contrat sans se soucier de la solvabilité d’Eskom ». Eskom croule sous une dette colossale de 30 millions de dollars. La mise à sac des finances publiques se révèle être est une pieuvre géante qui a étendu ses tentacules au sein des compagnies internationales les plus renommées.


Un grand pas en avant pour aider les femmes

Les femmes qui travaillent dans des emplois dangereux n’avaient pas comme leurs collègues hommes des chaussures de sécurité adaptées à leur morphologie. Elles achetaient des chaussures d’homme peu confortables, pouvant provoquer des douleurs aux genoux, aux hanches ou au dos et donc diminuer leur productivité. Elles pourront maintenant choisir le modèle Cate ou Nicole ou les bottes Yvonne, trois modèles pour femmes, mais pas trop féminines quand même « pour permettre aux travailleuses de se mêler harmonieusement à leur collègues masculins » source Mining weekly


Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe

En une nuit le prix du pain a augmenté de 60%, rappelant les heures les plus sombres de l’époque du Président Mugabe quand l’inflation atteignait des sommets. En dépit des promesses faites avec son élection en 2017, le Président Emmerson Mnangawa n’a pu réussi à faire redémarrer une économie à l’agonie L’augmentation du prix des carburants, les coupures d’électricité qui obligent à utiliser des groupes électrogènes ont obligé les boulangers a cette spectaculaire augmentation. Le Zimbabwe importe 400 000 tonnes de blé chaque année, la récolte nationale atteignant à peine les 160 000 tonnes. L’envolée des prix comme l’inflation, qui était de 175% en juin dernier, sont un mauvais coup pour les citoyens du Zimbabwe.




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP