L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter


Sites partenaires



Actualités sociales
sur l'Afrique australe

Afrique du Sud : 2016 une mauvaise année, 2017 sera-t-elle pire ?

L’Afrique du Sud a connu une très mauvaise année 2016 politique, sociale, économique et climatique. Entre la gifle des élections municipales pour l’Anc, l’agitation dans les universités, le marasme économique, sans oublier la sécheresse qui a dévasté le pays et la région, que peut 2017 apporter de bon pour faire oublier tout cela ?

>>>

Des morts et des blessés dans une prison sud-africaine

La prison de Saint Albans près de Port-Elizabeth a été le théâtre d’une bagarre entre prisonniers et gardiens qui a tourné au drame : il y a eu trois morts et une dizaine de blessés graves. Des bagarres d’une extrême violence entre prisonniers ont lieu régulièrement et les gardiens qui essaient d’intervenir le font au risque de leur vie.

>>>

Beata Lipman, la femme qui a écrit de sa main la Charte de la Liberté

Beata Lipman vient de mourir à l’âge de 88 ans. Toute sa vie fut consacrée à la défense des droits humains. En 1955 elle participa au Congrès du peuple à Kliptown. C’est elle qui prit les notes écrites tout au long des débats et qui écrivit de sa main la Charte de la Liberté. Le 9 août 1956 , elle participa à la marche des femmes sur Prétoria.

>>>

Les femmes de Marikana ne discutent plus avec Lonmin

Sikhale Sonke, une organisation de femmes, formée après le massacre des mineurs grévistes le 16 aout 2012 à Marikana, accusent la compagnie minière Lonmin de ne pas remplir ses obligations du Plan social du travail et d’être de mauvaise foi.

>>>

Sida : la lutte continue en Afrique du Sud

A la veille de la journée mondiale de lutte contre le sida, Treatment Action Campaign appelle à une veillée le 30 novembre et une manifestation le 1er décembre. Des progrès considérables ont été faits, mais le but est d’éradiquer la maladie.

>>>

Jacob Zuma, la fin de la fin ?

Le Conseil national exécutif (NEC) de l’Anc a du être prolongé pour épuiser l’ordre du jour, mais la question qui doit être tranchée est bel et bien le départ ou non de Jacob Zuma. Seul le NEC a le pouvoir de destituer le président et pour la première fois, une motion a été déposée en ce sens par un de ses membres, le ministre du Tourisme Derek Hanekom.

>>>

Le vent a tourné, l’Afrique du Sud n’a pas plus besoin d’énergie nucléaire avant 2037

Le vent a tourné dans le bon sens, ou plutôt le bon sens l’a emporté sur le plan extravagant de construire au moins sept à huit centrales nucléaires, dans la hâte, sans concertation et sans un sous dans les caisses de l’état pour payer les travaux. L’annonce faite par la ministre de l’énergie est un soulagement, mais la vigilance citoyenne reste nécessaire.

>>>

L’école gratuite : un enjeu majeur pour l’Afrique du Sud

On a beaucoup parlé ces derniers temps de l’université gratuite avec la campagne #Feesmust fall, mais c’est peut-être mettre la charrue avant les bœufs, si l’école primaire et secondaire restent inaccessibles pour la majorité des enfants des familles noires pauvres.

>>>

Le PDG d’Eskom, Brian Molefe, démissionne de son poste

Brian Molefe a annoncé par une lettre sa décision de quitter son poste à la tête d’Eskom, compagnie nationale d’électricité. Cité dans le rapport de la médiatrice de la République, Thuli Madonsela, qui met en cause, outre le Président Zuma, de nombreux hommes politiques et responsables d’entreprises publiques, sa démission annonce-t-elle la chute d’autres têtes ?

>>>

Ajay Gupta, le chausseur qui chaussait trop grand

C’est l’histoire d’un self–made man, un migrant indien qui débarque à Johannesburg en 1993 et ouvre un magasin de chaussures. La capitale économique de l’Afrique du Sud en a vu des migrants venus des quatre coins du monde et qui ont fait fortune : les Rhodes, les Rupert, les De Beers…

>>>

Tous les articles >>>

Les brèves

Eskom va couper l’électricité aux mauvais payeurs.

Plus de deux millions et demi de clients vont être privés d’électricité dans les villes qui n’ont pas payé les factures à Eskom, la compagnie nationale d’électricité. Non seulement les habitants mais toutes les activités économiques dans les provinces du Nord Ouest, du Mpumalanga et du Cap Nord vont être touchées. L’impact de cette mesure risque d’être dramatique pour l’emploi dans ces provinces parmi les plus pauvres et où les emplois sont de plus en plus rares. Eskom affirme que c’est le seul moyen de récupérer les dettes accumulées depuis des années et qui se montent à des millions de rands. Le Cosatu a vivement réagi et demande au gouvernement d’intervenir. Il dénonce aussi une mesure brutale qui va aggraver la situation alors que la moitié de la population vit dans la pauvreté et que le chômage touche 36% de la population en âge de travailler. Le Cosatu demande aussi où est passé l’argent des consommateurs qui payaient leurs factures aux municipalités et pourquoi les panneaux solaires qui devaient alimenter les chauffe-eaux des maisons RDP n’ont pas été installés.

Voir en ligne : cosatu Today


Inégalités en Afrique du Sud : de pire en pire selon Oxfam

Dans le rapport d’Oxfam, l’Afrique du Sud n’est pas épargnée. Trois milliardaires possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population, ce qui fait dire à l’organisation que les inégalités sont plus fortes aujourd’hui qu’au temps de l’apartheid. Le mécanisme de l’accumulation de la richesse est le même partout : éviter de payer taxes et impôts, réduire les salaires et le coût du travail et utiliser le pouvoir économique pour influencer les choix politiques. Pour le représentant d’Oxfam en Afrique du Sud ce rapport montre que ces inégalités sont le signe « d’une économie brisée du haut en bas et du manque de volonté politique de changer le statu quo. Oxfam qui va présenter ce rapport au Forum de Davos va exhorter les grands de ce monde à payer leur part d’impôts et taxes et à payer des salaires décents à leurs employés. La délégation sud –africaine à Davos sera dirigée par le vice Président Cyril Ramaphosa.


Les poulets sud-africains ont chaud aux plumes

Les producteurs sud-africains de poulets sud-africains sont au bord du gouffre. L’importation massive de cuisses de poulet à bas prix en provenance d’Europe et des Usa ont eu la peau du gallinacé élevé sur place. Rainbow Chikens, un élevage emblématique d’Afrique du Sud va fermer ses portes et procéder à plus de 1350 licenciements. Une catastrophe pour l’emploi, la ruine pour les producteurs qui demandent que cette importation soit réduite de moitié. Selon leur porte parole cette mesure pourrait sauver les emplois existants et en créer 50 000 car « il n’y a pas de nourriture à bon marché, si vous n’avez pas d’emploi ». D’autre part la fermeture des élevages de poulets est mauvaise pour les agriculteurs qui fournissent soja et maïs pour la nourriture des poulets. Une réunion est prévue entre les producteurs, le ministère de l’agriculture et le ministère du commerce et de l’industrie pour trouver des solutions pour sauver ce secteur essentiel de l’économie. .


L’ANC condamne la visite du dirigeant de l’Alliance démocratique en Israël

Dans sa déclaration du 12 janvier, l’ANC dénonce dans des termes très forts le voyage du dirigeant de l’Alliance démocratique (DA)), Mmusi Maimane, en Israël et sa rencontre avec Benjamin Netanyahu « au moment où les colonies illégales sont de plus en plus dénoncées, y compris par le Conseil de sécurité des Nations unies ». L’Anc a toujours dénoncé les violations des droits humains, l’occupation illégale des territoires palestiniens, le siège de Gaza, la politique de discrimination comparable à celle de l’apartheid menée par Israël. Dans sa déclaration anniversaire du 8 janvier, l’Anc a renouvelé son soutien au peuple palestinien, dans la continuité de la politique de solidarité impulsée par Oliver Tambo et Nelson Mandela. L’Anc ne se prive pas de rappeler les liens qui unissaient les dirigeants du Parti National à Israël et pose la question de la signification d’un tel voyage après celui du maire DA de Tshwane à Taïwan.

Voir en ligne : cosatu Today




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP