L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter


Sites partenaires



Actualités sociales
sur l'Afrique australe

Covid19 Afrique du Sud : la dignité des damnés Nouvel article

Pour les plus démunis le confinement en Afrique du Sud est une épreuve de plus. Mark Heywood, militant infatigable pour les droits humains et rédacteur de Mawerick Citizen a écrit ce beau texte sobre et terriblement efficace. En voici la traduction

>>>

Jeux, luxe et volupté : fin de partie pour le roi de Sun City

Sol Kerzner est mort à l’âge de 84 ans. Les jeux, le sexe tout était permis à Sun City, cette enclave du luxe et de la dépravation hors les murs de la très prude et hypocrite Afrique du Sud au temps de l’apartheid.

>>>

Afrique du Sud 2020 : budget d’austérité ou d’équilibre ?

Après le discours du Président Ramaphosa et la présentation du budget par le ministre des finances Tito Mboweni, les Sud-Africains savent à quoi s’en tenir. Un équilibre instable entre austérité et promesses d’amélioration pour les plus vulnérables, réduction des dépenses publiques et gel des salaires des fonctionnaires.

>>>

Révisionnisme post-apartheid

En 1973, l’Assemblée générale des Nations unies adoptait une résolution qualifiant la politique d’apartheid de l’Afrique du Sud de crime contre l’humanité. FWde Klerk en déclarant le 14 février 2020 que l’apartheid, bien que regrettable, n’était pas un crime contre l’humanité a provoqué l’indignation dans ce pays où les blessures du passé sont loin d’être cicatrisées.

>>>

Elections au Malawi : à quoi servent les observateurs internationaux ?

On ne parle pas souvent du Malawi, sauf pour dire que tout va mal dans ce petit pays pauvre. Cette fois, c’est une bonne nouvelle : la justice a annulé les élections de mai 2019 pour irrégularités. Pourtant un quarteron d’observateurs internationaux avait déclaré ces élections « bien organisées et transparentes ».

>>>

Refugiés en Afriquedu Sud , bienvenus nulle part

Depuis trois mois, 600 migrants se sont réfugiés dans et autour de l’église méthodiste du Cap, en campant sur la place Greenmarket Square, le cœur historique de la ville. L’église construite en 1816 et le marché installé sur la place voisine sont des lieux touristiques appréciés. La ville ne veut plus voir ce campement dans ces lieux et les migrants demandent à quitter l’Afrique du Sud. L’impasse semble totale.

>>>

Afrique du Sud 2019 : élections, promesses et déceptions. Et 2020 ?

Avec le retour dans le jeu politique de Cyril Ramaphosa aux élections de mai 2019, les Sud-Africains, sans trop d’illusion, pouvaient au moins espérer en finir avec les « neuf années noires » de l’ère Zuma. L’aube nouvelle promise ne s’est pas levée en 2019 et 2020 s’annonce à haut risque pour le gouvernement.

>>>

Ingoma ou comment transformer la misère des mineurs en ballet classique

Un danseur de 26 ans, Mthuthuzeli November a fait de la misérable vie des mineurs sud-africains un ballet présenté à Londres il y a quelques semaines. Son ballet raconte les luttes des mineurs plus que leur souffrance puisque la grande grève des mineurs de1946 a inspiré le chorégraphe danseur

>>>

La crise de l’eau, un enjeu politique en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud est un pays pauvre en eau et ce bien naturel est mal géré depuis des siècles. L’accès à l’eau potable pour tous faisait partie des grands projets de la nouvelle Afrique du Sud. Il y a bien eu des progrès mais une mauvaise gestion et une sécheresse inhabituelle rendent encore plus évidentes les inégalités sociales. La crise de l’eau est tout autant une crise climatique qu’une crise politique.

>>>

Femmes d’Afrique du Sud, une histoire de résistance

Leur rôle décisif dans la chute du régime d’apartheid a été minoré, effacé parfois. Dans Femmes d’Afrique du Sud, Jacqueline Dérens, militante anti-apartheid et spécialiste de l’ANC, retrace les longs combats des femmes sud-africaines pour l’égalité, leurs succès, leurs échecs et les nouvelles batailles à mener dans une société aujourd’hui ravagée par la violence.

>>>

Tous les articles >>>

Les brèves

Le Botswana : confinement et état d’urgence

A partir du 2 avril la population du Botswana sera soumise à un strict confinement de 28 jours. Le Président Masisi a déclaré l’état d’urgence pour 21 jours comme l’autorise la constitution, mais il va demander au Parlement de le prolonger.A la vue des effets dévastateurs de la pandémie dans le monde et les états voisins, le Président du Botswana n’avait pas d’autres solutions, d’autant plus que le système de santé n’est pas en mesure de faire face à l’expansion du virus. Le Président avait vivement été critiqué pour son voyage en Namibie le 21 mars et avait été mis en quarantaine depuis. Une série de mesures pour soutenir les travailleurs qui ne peuvent plus travailler et les petites entreprises sont mises en place ainsi qu’un fond spécial Covid19. Le gouvernement va assurer l’approvisionnement stratégique en céréales, eau, matériel médical ; des réserves de pétrole vont être constitués et le prix à la pompe va baisser.


Janusz Walus, l’assassin de Chris Hani reste en prison

Le Ministre de la Justice a refusé la libération sous condition à Janusz Walus, l’assassin de Chris Hani. Pour justifier sa décision le ministre a déclaré que l’assassinat du secrétaire général du parti communiste sud-africain était un acte politique qui aurait pu provoquer une guerre civile à un moment crucial de l’histoire du pays. « Il est clair que l’assassinat politique de Chris Hani avait pour intention d’apporter le chaos dans le pays. Le dossier montre clairement que le tribunal avait pris ce fait en considération en prononçant la peine de mort ». Chris Hani a été assassinée en sortant de chez lui le 10 avril 1993. La peine de mort ayant été abolie en 1996, sa peine a été modifiée en condamnation à la prison à vie. `


Makoma Lekalakala, une femme forte d’Afrique du Sud

C’est comme déléguée syndicale en 1983 que Makoma Lekalakala, a commencé à militer pour informer, donner confiance aux employé.es du commerce et agir ensemble pour faire avancer leurs revendications. Prendre la parole est un acte d’émancipation. Née à Soweto, elle vu sa mère veuve batailler pour élever ses six enfants. Elle a connu la maison sans électricité alors que la centrale thermique construite à Soweto crachait ses fumées sur les habitants. En 2007, elle rejoint Earthlife Africa et s’intéresse de près aux questions environnementales. Faire comprendre aux femmes comment s’articulent luttes sociales et luttes environnementales pour vivre mieux devient sa priorité et elle accompagne des groupes de femmes pour poser des questions à Eskom, la compagnie nationale d’électricité ou au Parlement. « …Même si nous pensons que nous n’avons pas grand chose de commun, nous devons savoir que le changement climatique nous unit, nous devons être ensemble pour défendre la nature et notre planète ». C’est ce combat commun qu’elle a mené contre les projets énergétiques et très opaques du gouvernement de Jacob Zuma, d’un mix où le charbon et le nucléaire se taillaient la part du lion qui lui a valu, avec sa collègue Liz McDaid de recevoir le prix Goldman Environmental Prize en 2018.


Lesotho : le Premier ministre annonce sa démission

Thomas Thabane premier ministre du Lesotho, vient d’annoncer qu’il démissionnerait à la fin du mois de juin parce qu’il se sent vieux et fatigué. La vraie raison est peut-être qu’il risque d’être inculpé pour complicité pour le meurtre de sa première femme. Lipolelo Thabane a été tuée par balles en juin 2017, deux jours avant que son mari devienne premier ministre. Maesaiah Thabane, sa seconde épouse a été inculpée pour ce meurtre présumé. Elle doit comparaitre devant le tribunal le mois prochain, son mari, Thomas Thabane est le « second accusé » de ce meurtre commandité. Le Lesotho, petit pays de 3 millions d’habitants, enclavé dans l’Afrique du Sud, connaît des turbulences politiques depuis 1998, un coup d’état militaire n’est pas à exclure, ce qui inquiète les pays voisins. La richesse du Lesotho est son eau pure et abondante dévalant des montagnes, est un atout convoité par ses voisins qui manquent cruellement d’eau.




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP